LE VÉRITABLE RÔLE DE L’EXPERT AUTOMOBILE

Rôle de l’expert:

L’ expert en automobile exerce une activité professionnelle qui est définie par la loi N° 72 – 1097 du 11 décembre 1972.

Son rôle sécuritaire est largement encadré par la réglementation. À titre d’exemple il se doit d’informer sans délai le propriétaire d’un véhicule qui présente des déficiences, qu’il découvre au cours de l’accomplissement de sa mission, et qui est susceptible de mettre en danger la vie du conducteur et celle des autres personnes (Article R326-2 du code de la route).

Les différentes procédures de type V.G.E(véhicule gravement endommagé) ou V.E.I (véhicule économiquement irréparable) sont également gérés par l’expert en automobile. Il doit être agréé et figurer sur la liste nationale émanant du ministère des transports, sans cet agrément il lui est impossible d’intervenir dans le cadre de ces procédures.

Son rôle consiste à replacer le lésé dans la situation où il était avant le sinistre, sans perte ni enrichissement. De ce fait il se doit d’être entièrement neutre, objectif et indépendant.

car 25

Faire appel à un expert automobile:

Tout le monde peut faire appel à un expert automobile, particulier, loueur, garage, notaire, administration, justice ou assurance.

Coût de la prestation sera en fonction de l’importance du dossier, du temps d’étude,des déplacements, des expertises contradictoires etc. une approche financière peut être étudiée en fonction des éléments apportés.

Selon les contrats d’assurance les honoraires d’expertise sont parfois pris en charge de façon contractuelle (se renseigner auprès de son assureur).

La contre et la tierce expertise:

il est toujours possible de faire réaliser une contre-expertise. Le désaccord de porter sur une méthodologie de réparation, sur l’origine d’un sinistre, sur la valeur du véhicule ou sur tout autre point qui ne remettrait pas lésé dans sa situation intérieure.

En cas de désaccord entre les deux experts, il est possible de s’adjoindre un troisième expert dont les conclusions seront acceptées par l’ensemble des parties.

En l’absence d’une tierce expertise ce seront les parties qui décideront d’utiliser ou non la voie judiciaire. Il est obligatoire d’effectuer une contre-expertise avant de s’adresser à un juge.

Les étapes standard d’une expertise:

– identification du véhicule

– faire l’inventaire et relevés des dommages

– contrôler l’éventuelle dangerosité du véhicule (V.G.E, pneus détérioré etc.)

–imputer les dommages par rapport à une déclaration

– déterminer la méthodologie et évaluer le coût

– déterminer si besoin la valeur de remplacement à dire d’expert

–analyser au mieux la notion de réparation ou de perte totale

– en cas de procédure suivre les réparations et s’assurer de la conformité

– informer l’ensemble des parties

IMG_2423

Copyright © 2015-2019 Ouest Expertise 02.33.76.20.71 All rights reserved.
This site is using the Desk Mess Mirrored theme, v2.5, from BuyNowShop.com.

Seo wordpress plugin by www.seowizard.org.